mardi 17 décembre 2013

Chang Mai : La boucle de Mae Hong Son à moto

Après notre trajet en train qui a duré plus de 15 heures, nous sommes arrivés à Chiang Maï à minuit et là il a fallu trouvé un hébergement...et à 9, les choses ne sont pas forcément aisées !!! On a fini par trouver une Guest house à 1 heure du mat et on n'a pas fait les difficiles ! La nuit fut courte et au matin nous avons déménagé dans une autre guest house bien plus sympa, avec coure intérieure et piscine, le top !

Nous étions le 5 décembre jour de l'anniversaire de Mattéo, nous avons donc remué ciel et terre pour pouvoir fêter ça dignement ! Nous avons eu de la chance, son anniversaire tombait le même jour que celui du roi de Thaïlande et pour cette occasion un air de fête régnait dans la ville, il y a même eu un petit feu d'artifice !

Nous avons commencé la soirée par un magique lâché de lanternes.






















Puis à la demande de Matteo, nous avons mangé dans un resto spécialisé dans le hot pot. Nous avions déjà testé au Laos, le principe est simple, il y a un trou au milieu de chaque table dans lequel un petit BBQ est disposé et sur lequel on fait griller sur la plaque ou bouillir dans l'eau ses aliments choisi sur le buffet servi à volonté !!!!

Tout le monde s'est régalé, il y avait même des frites pour Violetton, ouf sauvée :-D

 

Et pour finir la soirée en beauté, nous sommes rentrés à la guest house pour manger LE gâteau d'anniversaire et ouvrir les cadeaux ! Matteo, ne s'y attendait pas, nous avions commandé un super gâteau dans une pâtisserie et notre petit prince a soufflé ses 8 bougies avec un grand sourire !!!

 
 
 
Allez tout le monde au lit demain nous partons pour 6 jours d'aventures à moto !!!!
 
 
 
Nous avions envie d'authentique, d'aventure, de dépaysement, de vivre une expérience forte en famille, de plonger dans le cœur de la Thaïlande du nord et de s'en mettre vraiment plein la vue et bien quoi de mieux que de louer des motos et de faire la boucle de Mae Hong Son ?
Pour se faire, nous avons loué 4 motos et y avons répartis les deux familles et les sacs ! Le loueur (Mr Méchanic), nous a gentiment gardé les sacs le temps de notre escapade et nous sommes partis avec un sac par famille.
Moi et ma sœur (pour qui d'ailleurs la conduite d'une moto était une première expérience !) avions chacune une 125 cc automatique avec un enfant derrière. Thomas avait un enfant et un sac et Jérôme avait le même équipage plus Eva assise devant lui sur un siège spécial que nous avons acheté à l'occasion de cette virée !
Chacun a choisi son casque, une rapide mise en main pour la famille ROMAN, et un tour de pâté de maison plus loin, mis en confiance, le convoit a mis le cap vers notre première destination : Paï.
 
 

Chiang Mai - Paï : 160 km
Une fois quittés la ville, nous sommes arrivés sur une route plus étroite mais en très bon état, loin de la pollution et de la circulation dense de la ville. Le paysage s'est brusquement métamorphosé, une pleine palette de verts nous a envouté. La température a d'un seul coup chuté, premier arrêt pour enfiler nos polaires !
 
 
La route qui était jusqu'à présent une longue ligne droite et plate s'est vite transformée en de petites montagnes, la route montait descendait, virait à droite, à gauche... ! Pour une première expérience à moto, Charlotte est servie ! Cette portion de route est réputée pour être très sinueuse, de Chiang Maï à Paï, on dénombre 762 virages !!! Et oui rien que ça ! Mais franchement à moto, c'était un vrai régal !
 
 
 
Midi est vite arrivé et nous nous sommes arrêtés dans un café/resto au bord de la route ! On a eu un bon feeling de s'arrêter ici, un vrai havre de paix avec des moutons et agneaux à nourrir au biberon, de la nourriture excellente, des cafés glacés comme on n'en a jamais bu, un vrai bon moment de détente avant de reprendre la route. Premier bilan, premières impressions de cette balade à moto : POSITIF pour tout le monde !!! Les adultes sont comme les enfants, excités, grisés, heureux quoi !!!!

c'est bon la chantilly sur le café !



Allez en route, notre prochain arrêt sera pour les sources chaudes : Pong Duat Geyser ! Ha comme c'est agréable de s'immerger dans un bassin d'eau chaude et de se détendre dans le calme de la foret, le cadre est splendide, tout le monde en profite bien puis c'est l'heure de remonter en selle, l'heure tourne et il ne faudrait pas arriver avant la nuit.....




Oup's il nous reste encore pas mal de kilomètres à faire et avec tous ces virages notre moyenne n'est pas très haute, on doit rouler à environ 40 km/h et le soleil décline vite...trop vite...le froid se fait sentir de plus en plus et puis arrive ce qui devait arriver, on a roulé de nuit...pas cool...mais bon on est plus très loin, on rêve d'un bon lit et d'une douche brûlante... On s'arrête à la première guest house venue qui nous annonce qu'elle est pleine...bon pas grave on va voir la voisine...idem...on apprend que c'est un long WE pour les locaux et que cet endroit est très prisé au moment des vacances....rien que ça...Bon on reste zen, c'est pas comme si on était glacé et que les enfants commençaient à avoir faim...
 
Après avoir essuyé une quinzaine de : "we are full sorry"...nous sommes repartis à l'entrée de la ville et avons dégoté un hébergement, je n'ose pas employer le mot maisonnette qui ne serait pas adapté, ni même celui de case, je pense que le mot hutte serait le plus propice pour vous décrire notre logement !!!!
Mais au point où nous en étions, nous étions prêt à tout accepter, le principal c'est qu'on avait un toit, enfin deux pour dormir...et accessoirement une paillasse posée à même le sol en bambou, autant vous dire que pour tous loger dans 5m² c'était tétris ! La douche chaude forcément on oubli, on a eu droit à la cabane au fond du jardin avec les toilettes turque !

 
Allez on arrête de râler, tout ça nous fait en fait bien rire, ça fait partie de l'aventure et notre hôte était adorable !
 

Paï - Mae Hong Song : 110 km
 
 
Et bien contre toute attente, on a bien dormi sur notre sol en bambou, et on n'a pas eu froid tous serrés les uns aux autres !
Le réveil fue certes un peu brutal avec un "cofee free" crié avec un fort accent thaïlandais par notre gentille hôte à travers notre fenêtre !!!! Heu merci, c'est gentil, on arrive tout de suite madame ! Une fois dans la pièce commune, la gentille madame nous a servi un café chaud et un bol de riz gluants cuit dans l'ail et la ciboulette, hummmm merci c'est gentil mais...pas de mais on mange et on se tait....miam merci !!!! Heureusement Eva notre petit glouton a fini sans broncher les bols de toute la tablée :-) !
Allez on se brosse les dents, oui l'ail ça sent fort, et on refait les sacs, les hommes entre temps ont customisé leurs motos pour libérer de la place sur leur selles et mettre les sacs plus en arrière. Deux morceaux de bambous, un bout de ficelle, de l'ingéniosité et le tour est joué !!!
 
custom made by Thomas

custom made by Jérôme

 
On quitte Paï après un arrêt achats souvenirs et faisons un détour par une superbe petite route pour voir pour les frileuses et se baigner pour les plus téméraires à la cascade Mo Paeng.
 
 
Thomas en a profité pour jeter le sac plastique contenant les maillots de bains à la poubelle pensant que c'était un sac de déchets...Hummm no comment du Tom tout craché !
La route est toujours splendide, on s'arrête de temps en temps pour prendre des photos, pour se détendre les jambes, pour faire pipi dans la forêt (à ce propos ma sœur nous a appris cette blagounette : comment reconnaît-on l'avant de l'arrière d'un arbre ? Réponse : l'arrière c'est là où les filles font pipi et l'avant c'est là où font les garçons !!! ha hi hi hi quelle comique cette grande sœur !).


 
Les virages continuent, on fait le plein de sensations, quel sentiment de liberté, le nez au vent, le sourire aux lèvres, la main sur l'accélérateur...de véritables easy rider :-D
 
 
Nous faisons un arrêt à l'un des nombreux panoramas qui ponctuent la balade et en profitons pour nous désaltérer, acheter un peu d'artisanat local et du miel produit dans la région pour le petit déj.
 




 
Cette fois ci on a bien calculé notre coup et nous arrivons de jour à Mae Hong Song !
On a de la chance, nous trouvons de suite un hébergement qui consiste en deux chambres aux parois en bambou tressés, en un matelas double dur comme de la pierre MAIS il y a de l'eau chaude et un petit jardin agréable avec vue sur le lac et les temple, on n'en demande pas plus !
La nuit est vite arrivée et nous avons été au marché de nuit situé à deux pas de notre guest house. Plein de petits stands de nourritures étaient installés. Nos petits nomades étaient attirés par toutes ces odeurs alléchantes comme des abeilles sur du miel, nous avons testé toutes sortes de plats du soft au très très épissé, du très bon au très bof, du très sucré au très salé, bref il y en avait pour tous les goûts, même Violetine à trouver son bonheur avec des crêpes au sucre !
 
 

Alentours de Mae Hong Song : 30 km
 
Ce matin nous décidons d'un commun accord autour d'une bonne tasse de café de rester une nuit de pus ici et d'aller visiter les alentours de la ville.
Cet endroit est connu pour abriter des ethnies : un sous groupe des Karens, plus connu sous le nom de Long Neck, ou femme au long cou ou encore femmes girafes. Les Karens sont un groupe ethnique tibéto-birman de 4 à 5 millions de personnes, dont 10 % environ vivent en Thaïlande et 90 % en Birmanie. Dans ce dernier pays ils constituent en nombre la deuxième minorité ethnique. La junte militaire birmane est en conflit depuis 1948 avec la guérilla karen, qui l’a accusé de nettoyage ethnique...un cessé le feu aurait été signé en 2012...
La route qui mène à ce village est extra, on ne croise pas beaucoup de voitures, la température est agréable, on roule doucement car il y a plein de passages de gaie et c'est glissant par endroits.

 
Arrivés au village, on se gare et là on nous demande de payer pour entrer voir les Karen...ça sent l'arnaque à touristes mais on n'y échappe pas... On descend donc dans le pseudo village et nous aperçevons vite que c'est en fait un marché pour touristes avec des femmes pour la plupart déguisées avec des colliers autour du coup... Les petites se font même alpagués par des marchandes pour les déguiser à leur tour... On est déçu, nous voyons tout de même deux "vrais" femmes au long cou.



 
On mange et reprenons nos montures pour rentrer à Mae Hong Son et sur le retour les enfants s'illuminent à la vue de deux éléphants sur le bord de la route !!!
 
 
Un Thaï nous fait signe de nous arrêter et nous propose un balade à dos d'éléphant pour 600 baths (14 €), marché conclu !
Woulà, ça bouge là haut, on est un peu serré à une famille entière par éléphant ! Mais c'est marrant, c'est fou, on est sur un dos d'éléphant, en quelques chiffres, la gentille bébête qui nous balade pèse environ 4 tonnes et mesure en moyenne 2,5 mètres ! Je peux vous dire que ça fait tout drôle quand il décide de se pencher pour attraper des herbes avec se trompe et déraciner par la même occasion un petit arbre !!!! Le cousin et la cousine ne sont pas très rassurés (les notre ont déjà eu une première expérience au Laos et sont plus à l'aise), mais se détendent au bout d'une heure de balade, Violette en descendant de Babar nous fait bien rire en disant : " J'ai le mal d'éléphant" !!!! :-D
 
 
Après cette belle expérience, nous rentrons à la guest house prendre une bonne douche (oui l'éléphant ça ne sent pas la rose) et nous retournons au marché de nuit pour tester d'autres plats (et par la même occasion tester les limites de nos systèmes digestifs respectifs !) et assister à une cérémonie dans un beau temple illuminé.


 




Mae Hong Song - Khun Yuam : 80 km


Allez aujourd'hui on bouge, direction Khun Yuam, tout le monde est toujours d'attaque, les enfants sont bien cools et ne se plaignent pas, ils jouent à la chaise musicale avec les selles des motos en changeant chaque jour voir à chaque arrêt de moto et attribuent des notes plus ou moins glorieuses aux différents conducteurs !! Sales gosses !!!

Nous avons fait un petit détour  très bucolique pour voir des champs de fleurs. La route est toujours magnifique, il fait beau mais nous portons toujours nos polaires et pantalons, il fait frais voir froid quand on monte en altitude et que le soleil se cache ! 





 




 
A peine partis Eva, comme à son habitude, s'endort bercée par le vent, le ronron du moteur et les vibrations de la route ! Elle a trouvé une bonne position, calée sur le tableau de bord avec un paréo dans le dos et la polaire de son tonton en guise d'oreiller ! Un vrai bébé nomade !
 


 

En fin d'après midi, nous dégotons des huttes en feuilles d'arbres, oui ça change du bambou ! On négocie et on obtient 3 bungalows pour le prix de 2 !  Un par couple plus un pour tous les enfants, c'est la fête !!! On découvrira plus tard que les feuilles ne sont pas de très bons isolants phoniques ;-) !



Un aperçu de notre toit et du passager clandestin venu nous rendre visite dans les douches :








Khun Yuam - Ban Mae Kuang Luang : 110 km

Après une bonne nuit "hot and spicy", nous avons repris la route en direction du parc national.
Après avoir longé de nombreux champs de fraises, nous avons fini par succomber à la tentation et nous arrêter acheter quelques kilos de ces délicieux fruits mûrit au soleil.
 
Nous avons encore pris de l'altitude, heureusement que nous sommes bien couverts ! Les virages s'enchaînent, le paysage est toujours à couper le souffle ! Nous traversons une portion de route un peu chaotique, de nombreux trous parsèment cette partie qui heureusement ne s'étend  que sur quelques kilomètres.
Tout se passe bien jusqu'à....ce que Thomas nous fasse non pas le coup de la panne mais celui de la crevaison !!! :-D
On s'arrête tous sur le bord de la route et réfléchissons aux options qui s'offrent à nous...le prochain village est situé à une quinzaine de kilomètres mais l'état de la roue ne permet pas de continuer même à plat... Le mieux serait de trouver un pick-up pour charger la moto dans sa beine jusqu'au prochain village pour réparer... On arrête le premier camion venu et c'est une bonne pioche ! Le conducteur s'avère être un très très gentil monsieur qui en moins de deux secondes nous a aidé à monter la moto dans son camion, Thomas a grimpé aussi en prenant soin de mettre sa polaire puisque c'était un camion frigorifique !
 
15 kilomètres plus loin, la moto était entre de bonnes mains, le gentil dépanneur n'aura même pas voulu accepter le billet que Tom lui a tendu pour le remercier  de s'être arrêté !!!

Ouf tout est rentré dans l'ordre, on peut reprendre notre chemin et nous arrêtons à quelques kilomètres d'ici chez un adorable couple de papi et mamie thaï qui nous on servis un super repas de riz frit et de poulet, avec pour finir un délicieux café.. Thomas ne pourra pas en dire autant avec son thé au citron orange fluo :-)

En selle avant d'amorcer la digestion et de nous endormir dans le salon de ces charmants hôtes.
Il est 17 heures quand nous arrivons au village de Ban Mae Klang Luang, situé dans le parc national Doi Inthanon. Nous dégotons une charmante petite maison avec 2 chambres, 4 lits doubles  sans oublier la salle de bains avec eau chaude : LE GRAND LUXE après tout ce que nous avons loué !!!!
 
 
Séance câlins d'Eva et sa Tatie dans la chambre deluxe ;-)

Le soir, un villageois est venu nous allumer un feu dans le jardinet de notre maisonnette et nous avons pu discuter avec lui de ses origines, de la façon de vivre de l'ethnie (Karen) à laquelle il appartenait, de l'agriculture... bref un échange très enrichissant !
Tanguy et Matteo ont pu s'entraîner à tirer avec leurs nouveaux lance pierre tandis que nous sommes allés chercher un repas à emporter (de la soupe : très pratique !!!) :-P




Bonne nuit !


Ban Mae Kuang Luang - Chiang Mai : 85 km

Après une vrai bonne nuit passée dans notre cabane, nous avons réinstallé pour une dernière fois les sacs sur les motos et avons été prendre notre petit déjeuner dans un boui boui du village. Les enfants ont participé à la confection du café en moulant les grains fraichement torréfiés. Le café était fort et bon, nous avons eu notre dose de caféine pour la journée !


 
 

Avant de quitter le village, nous avons été voir l'école. L'enseignant en nous voyant nous a invité à entrer dans la classe pour voir le travail des enfants ! Jérôme a pu reprendre du service pour quelques instants !!!

Quelques dessins des élèves de Ban Mae Kuang Luang sur l'amitié entre les peuples :


jetez un œil au tableau !
 
 
 
Derniers virages dans le parc national puis retour à la civilisation !
 



 
 
 


Et voilà notre belle boucle s'achève après 6 jour et 5 nuits formidables, au total on aura parcouru 550 km, même pas une égratignure, on est content de cette expérience, beau souvenir, bons moments partagés en famille ! A refaire absolument !!!
 
LE TEAM DES RIDERS :
 

 
 
 



6 commentaires:

  1. Décidément,...les petits nomades, ....c'est tout 1 Roman !...On en deviendrait Fanatick !
    On se régale toujours autant,..................les Kolamaroue !

    RépondreSupprimer
  2. Bravo pour ce magnifique reportage à motos en famille !
    Vous nous faites partager un voyage inoubliable.
    Bises d'Alsace.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut les Alsaciens !!.....Un peu de soleil de Guadeloupe .......

      Supprimer
  3. Coucou les poulets, super boucle en moto. Ça devait être le top. Je suis content de vous voir réunis comme ça :-) Gros bisous

    RépondreSupprimer
  4. Belle escapade les chéris mais je comprends que l'on attrape poux et puces !
    Grosses bises .
    MYSTIQUE MAMIE .

    RépondreSupprimer
  5. je n'avais plus de vos news... mais je vous ai retrouvés... bonne route et joyeux noel à tous ... Josiane du Gosier

    RépondreSupprimer